En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Découvrez les collections du château de Sassenage

Légués en 1971 à la Fondation de France, le Château et ses collections constituent un ensemble d’une grande richesse : le site est meublé, avec les collections conservées par la famille Bérenger-Sassenage au fil des siècles, quelquefois non sans mal.


Le mobilier

Les pièces conservées et exposées au château de Sassenage vont de l’époque Louis XIII à la période Napoléon III, avec une forte majorité de meubles du 18e siècle. Ces derniers proviennent des ateliers d’ébénistes parisiens (un secrétaire est attribuable à Oeben, ébéniste de Louis XV), mais également des ateliers de la famille Hache, de prestigieux ébénistes grenoblois. 

Après s’être initié au décor à l’italienne (entrelacs, guirlandes florales, etc.) Thomas Hache (1664-1747), fils d’un ébéniste toulousain,  s’installe à Grenoble en 1695. Il profite d’une évolution du style Louis XIV vers le style Régence (plus allégé) pour établir sa renommée. Ce spécialiste des marqueteries de bois régionaux devient,  dès 1721, ébéniste ordinaire du Duc Louis d’Orléans, Gouverneur du Dauphiné.

Son fils, Pierre Hache, travaille à partir de 1725 dans l’atelier paternel. Grâce à l’estampille « Hache à Grenoble », ses œuvres sont connues. Il utilise également des bois des Alpes pour réaliser ses marqueteries (ce qui constitue la « patte » de la famille) et met au point un procédé permettant de teinter les bois régionaux en vert ou en rouge.

commode Hache Sassenage

 Commode Hache présentant une magnifique teinture verte de certains éléments de marqueterie,18e siècle. Restaurée par Lionel Chardonnet. 

© Etienne Eymard Duvernay / château de Sassenage / Collections

Jean-François (1730-1796), le quatrième de ses 12 enfants, est le plus connu de la famille. Il monte à Paris en 1756 et, après une possible rencontre avec Jean-François Oeben, ébéniste du Roi Louis XV, fait évoluer son style : il introduit dans son travail des pièces de marqueterie « à dés », utilise pour ses décors des cartouches à motifs floraux, etc. Egalement menuisier, il réalise des meubles divers en bois massif, principalement en noyer. Son frère, Christophe-André, travaille aussi dans les ateliers Hache, en qualité d’ébéniste. L’entreprise familiale est vendue au 19e siècle.

Des liens avec la famille de Sassenage…

Marie-Françoise-Camille de Sassenage (1704-1786) fait partie des clients réguliers de Jean-François Hache. Nous savons que l’ébéniste a réalisé de nombreux meubles pour les demeures de la marquise. Ainsi, commodes, bidets, chaises percées, fauteuils ou encore tables de jeux apparaissent dans les factures de Mme de Sassenage, dès la fin des années 1770. 


Les tableaux

Les collections comprennent aussi des œuvres picturales, représentant en majorité des membres de la famille Bérenger-Sassenage, mais aussi des membres de la famille royale, puisque les Bérenger-Sassenage furent à leur service durent de nombreuses années. 

En visitant les lieux, vous pourrez également contempler des toiles d’Ernest Hébert (1817-1891), portraitiste renommé du 19e siècle, et ami de la Marquise Lucie de Bérenger (1829-1894) à qui il apprit la peinture. 

mendiante-hébert sassenage

La petite mendiante, huile sur toile d’Ernest Hébert, première moitié du 19e, acquis en 1856 par Raymond de Bérenger © château de Sassenage / Collections. 

On compte également des œuvres de Théodore Cesbron, le « peintre de la fleur » au 19e, ou encore du pastelliste George Callot, son contemporain.  


Autres œuvres des collections...

Enfin, le château de Sassenage expose au public des collections d’objets variés : porcelaines françaises, sceaux, flacons, armes anciennes, …datant essentiellement des 18e et 19e siècles.

porcelaine sèvres

Petite boîte aux chérubins, Manufacture royale de Sèvres, 18e siècle © Château de Sassenage / Collections. 

 

L’importance des collections du Domaine est une chance: le château de Sassenage présente ainsi un intérieur meublé, et une belle cohérence entre son histoire et les pièces exposées, puisque chaque objet ou presque est lié à un membre de la famille…


Ils prennent soin des collections

L’équipe du château de Sassenage tient à remercier chaleureusement les artisans-restaurateurs qui, par leur travail, participent à la valorisation des collections :

Lionel Chardonnet – Atelier Chardonnet-Eleouet, Ebéniste restaurateur d’art.

Frédéric Durmort – Atelier Osiris – Artisan tapissier d’art.

Philippe Boulet – Atelier Roquette - Doreur.

Vickie Acquaviva – Atelier Acquaviva – Restauration et conservation de tableaux.

Charline Venditelli – Atelier Charline Venditelli – Restauration de tableaux.

Catherine Gamby-Garrigos – Atelier Couleurs d'étoiles - Restauration d’oeuvres d’art.

Catherine Eleouet – Maître Artisan d’art.

Florence Whaap – Restauratrice de tissus.

Bérengère Chaix – Restauratrice de dessins et papiers peints.

 

 

Photo du bandeau © Etienne Eymard Duvernay / château de Sassenage

CHÂTEAU DE SASSENAGE

Allée du Château - 38360 Sassenage

Tél. : 04 38 02 12 04
Fax : 04 38 02 09 43

Le parc est ouvert toute l'année :

  • du lundi au vendredi de 9h à 17h30,
  • ouverture exceptionnelle le dimanche de 14h à 17h30 du 16 juillet au 13 août.

Visite du Château :

  • chaque premier dimanche du mois, sur réservation,
  • du dimanche au jeudi du 10 juillet au 15 août, départ des visites à 15h, 16h et 17h.